Éveil des consciencesSpiritualité

S’unir à la Lumière de Dieu

Loic en Conscience

La Vie, l’Esprit, La Présence, Dieu, La Source, Le Un est TOUT CE QUI EXISTE, cela ne peut pas être plus simple à expliquer. Néanmoins, nous allons tenter d’apporter plus d’éléments et d’aider ceux qui ressentent le besoin de se reconnecter à leur potentiel de bien-être et transformer leur souffrance en Amour.


« Rien de réel ne peut être menacé, rien d’irréel n’existe. En cela réside la Paix de Dieu ». UCEM

Voici une phrase plus qu’explicite. Elle signifie que rien d’irréel n’existe (le monde illusoire, les magies, les pratiques, le corps etc…n’est pas réel dans l’absolu puisque tout cela meurt mais est temporairement utile à but d’expérience) mais que ce qui existe vraiment (l’âme, la pure essence divine, la Vie) ne peut pas être menacé, tué puisque son système n’est pas fondé sur la peur mais sur l’Amour  et est donc dans l’abondance et l’Eternité absolu.

Cet écrit constitue une approche personnelle de l’image de Dieu ainsi que de ma pratique pour se reconnecter à Son Axe et être ré-inspiré par Sa Lumière. Afin de simplifier la lecture, j’ai choisi d’aller à l’essentiel en supprimant la partie historique.  Il n’est ni question de Vérité ni de religion. Je ne dis que ce que je ressens dans le but d’aider les personnes à découvrir leur propre vérité en interrogeant leur cœur et leur Esprit.


I – Nous les hommes

La plupart des hommes sur terre sont identifiés au système de pensée de l’ego. Celui-ci est fondé sur l’idée d’être un corps, croit être séparé de l’autre et de la Vie, donc de Dieu. Il choisi d’étendre le temps, au lieu de se placer dans le présent, seul point d’Eternité. L’ego dit que le corps est réel, bien qu’il meure et que le ciel, au sens religieux, n’existe pas. Le but n’est pas de vous parler de l’ego, mais de vous fournir les bases de son étude. L’ego pense que la mort est une fin et il fonctionne sous les mêmes schémas, idées, croyances, mécanismes. Son système, fondé sur la peur, fait de Dieu un être vil et méchant. Il organise alors la pensée de l’homme autour d’un pôle de destruction et de mort.

Récemment j’ai lu un truc qui m’a percuté ! Le désir le plus cher de l’homme, de l’ego, serait d’être une victime ; victime d’une relation, d’une personne, d’un patron, de la vie quoi. Cela sous des centaines de formes différentes. Arrêtons d’être hypocrite…. Les Clefs du Bonheur on les connait déjà. On a tous plus ou moins les éléments, le savoir nécessaire pour développer notre bonheur et notre bien-être. Par contre, il parait très évident que rien ne se passe. Pourquoi ? Parce que tel est le désir de l’ego auquel nous sommes identifiés. Si nous vivions sous la Lumière du Un, nous n’aurions aucuns soucis puisque nous laisserions Sa Volonté s’exprimer au travers de nous et non pas la volonté imparfaite de notre personnalité. Si cela était, nous n’aurions aucun problème et serions parfaitement heureux. Néanmoins, il est important de connaitre la souffrance, la nuit, pour l’expérimenter et se connaitre.

« La souffrance est née lorsque le désir est entré dans le cœur de l’homme ». Bouddha.

Le corps n’est pas une fin, mais un moyen de communication par lequel l’Esprit, La Vie, doit véhicule Son message. Or, notre besoin de contrôle et de domination n’oriente en rien notre ego au service du Divin, mais bien au service de la peur, et empêche donc le mécanisme naturel entre le Divin et l’homme. Qui plus est, nos fonctionnements personnels, nos attaches à la souffrance, au passé et nos propres mémoires et structures,  n’arrangent rien.  Etre heureux semble, pour beaucoup d’entre nous un problème, un chemin qui ne correspond pas à notre conditionnement culturel : « vivons de pauvreté, de chasteté, refoulons nos désirs… ». Nous n’aimons pas nous faciliter la vie s’enfermant alors dans nos vieux schémas, nos vieilles traditions, nos conditionnements, nos croyances qui nous indiquent que notre vie est la volonté d’un dieu vengeur… Nous disposons d’un tas de pratique et de livre aidant, encore faut-il savoir lequel choisir.

II – L’ego
Il est ce qui permet la conscience du « JE » ! L’ego est donc indispensable, bien que son orientation ne soit pas des meilleures. Sous le joug de la peur, qu’il a créé lors de la séparation avec le Un, l’ego vit selon un processus d’attachement « j’aime, je n’aime pas » Il s’attache à la souffrance et la place au centre de son évolution sur laquelle il gravite. L’ego n’a rien de négatif comme les mouvements pseudo-spirituels veulent nous faire croire. C’est à nous de l’orienter vers un pôle énergétique sain et juste : Dieu, La Source, le Un et se laisser inspirer, guidé par Lui. L’ego, auquel nous sommes identifiés, nous invite à reproduire constamment les mêmes schémas, c’est ainsi que nous l’avons programmé.

Il est le point d’impact du contrôle sociétal. C’est au travers de sa croyance en la séparation originelle que la religion pervertie a su exercer son autorité.  Je ne pense pas que la religion soit néfaste parce que ses fondements prônent l’amour, le partage et  le pardon, mais je pense que certains l’ont transformé, perverti. De par la croyance en la séparation, nous ne pouvons donc pas nous rapprocher directement de Dieu, puisque nous avons-nous même part choix, créer des barrières de protections et elles sont le monde. Dieu n’est pas de ce monde mais y vit par notre existence. On se protège simplement de la Vérité et de l’Amour inconditionnel par envie inconsciente en plaçant des voiles illusoires. Il est important de ne plus fuir cette réalité, d’accepter cette non-envie, ce désir de mort de l’ego, pour pouvoir la travailler, la comprendre, l’illuminer et la transmuter. Plus on descend dans la matière, plus on s’éloigne de la Source. Tout mal-être provient d’un décentrage, d’une perte de notre axe intérieur, de notre Sagesse, ce qui revient à parler d’un éloignement de Dieu.  Éloignement qui a lieu dès lors qu’on écoute notre ego.

III – Dieu/La Source/Le Un.
Pour beaucoup d’entre nous, Dieu est le créateur du monde. Le problème avec cela c’est que je me demande comment Dieu aurait  pu créer un monde temporaire et illusoire ou la peur et la terreur peuvent être. Dieu intervient dans ce monde grâce à ce qu’on appelle le Saint-Esprit nous apprenant que le monde est une illusion que nous avons crée, car Dieu nous a fait à son image, possédant les mêmes facultés que Lui. Il nous enseigne que l’ego est crée par NOUS lorsque nous nous séparons de Dieu se qui engendre souffrance. Se séparer de Dieu revient à écouter notre égo, nos désirs primaires, nos déviances, nos peurs, nos souffrance. Quand nous sommes prêts à vivre pleinement notre vie, nous sommes inspirés par Dieu grâce à sa Lumière projetée en nous, qu’on appelle l’Axe (le bonheur, bien-être, abondance spirituelle, Foi etc…). C’est le contact de notre Esprit avec Sa Lumière, l’Axe qu’on appelle le Saint-Esprit, l’esprit qui est sain, qui réajuste la perception qu’on a de nous-même : « par l’action du Saint-Esprit ». La guérison spirituelle, donc la transformation de la souffrance en amour par l’orientation de l’ego au service du Divin, n’est pas DE nous mais POUR nous. Notre fonction sur terre est de guérir, au ciel elle est de créer. Le but du jeu de la vie est d’expérimenter l’ombre, l’absence de Dieu. Or cette absence est impossible à part pour l’ego. L’âme choisie alors d’oublier temporairement ses capacités et Son Savoir pour expérimenter et grandir en vu de trouver, par elle-même la Lumière dans l’ombre et ainsi chasser sa propre perversion. L’ombre permet de voir la Lumière et on dit bien que l’enfer est pavé de bonnes intentions… Dès que l’âme à suffisamment travaillée et qu’elle s’est purifiée, elle se reconnecte à Dieu, au Un et tout un changement débute.

Les traumatismes psychologiques ou physiques occasionnent une panique intérieure et ce stress nous déconnecte de notre axe, donc de notre connexion à Dieu. Nous ne sommes pas Dieu, et il n’est pas nous. Si tel serait le cas, vers qui alors nous tourner quand tout va mal ?

Le Saint-Esprit est La Réponse, notre réponse à toutes nos peines. Si Dieu est Amour et Abondance totale, s’Il est la Source de Bonheur et la Complétude ainsi que la Perfection, alors Il symbolise exactement l’opposé du désir de l’ego : être une victime, destruction et être divisé… Le Créateur est donc  l’Etre le plus rejeté qui n’a pas de place dans notre monde même si en surface on aimerait que ce soit le cas. Là non plus, ne soyons pas hypocrite et faux, ce n’est pas l’Amour qui fait tourner le monde car l’Amour n’est pas de cette illusion qu’est le monde temporaire. Heureusement, Sa Réponse, le Saint-Esprit est là pour corriger et défaire notre idée de solitude et d’abandon pour nous réunifier. Le Saint-Esprit agit quand nous lui demandons. C’est en visualisant le canal de Lumière que le contact s’établi.

« A chaque fois que tu n’es pas heureux et en Joie, c’est que tu as réagis avec un manque d’Amour à l’une des créations de la Vie ». UCEM

Le désir le plus cher de Dieu est de s’expérimenter Lui-même ; de se connaitre. Il s’étend alors en nous par Son Souffle, quand on le souhaite, nous sommes Son Extension (Le fils). Lorsque nous rejetons Dieu, nous nous rejetons nous-même et tant que notre attitude envers nous-même n’est pas Amour, nous ne pourrons jamais consciemment et pleinement nous rapprocher de Dieu, de la Source. Le Un est tout ce qui Est : l’herbe, le vent, le soleil, l’animal, l’homme, l’assiette etc… Scientifiquement, ce Dieu est l’énergie de La Vie qui anime notre Esprit.

Je vais aller encore plus loin. La chose qui nous détruit le plus c’est notre culpabilité. D’elle-même, la Colère n’est rien ! La colère est la simple projection, l’expression de notre culpabilité sous-jacente. Et cette culpabilité c’est celle d’être séparé de Dieu.

IV– La Séparation Originelle
Imaginez une boule de Lumière qu’on va appelez Dieu. Cette boule est TOUT ce qui existe, rien ne peux pas être Elle.  A un moment donné (qui d’ailleurs a lieu tous les jours, à chaque fois que l’on est mal et dés-inspiré), une petite partie du Un s’est séparée. Elle pense alors pourvoir vivre une vie tranquille, seule et individuellement. Cette petite partie, qu’on va appelez Miriah, a donc choisie de se séparer et à crée l’ego pour avoir un système de pensée personnel. Miriah (le Fils) au bout d’un moment à commencer à se sentir coupable de s’être séparer de son Unité (Le Père) parce qu’elle s’est rendu compte que cela n’avait pas du tout de Sens. Son ego, grandissant et apeuré de la désunion lui invite à croire que si elle revenait au Un, son Père la punirait pour s’être éloigné. Miriah a donc décidé de créer un Univers pour se protéger de la potentielle sentence de son Père, Dieu. Elle a donc crée le Big-Bang et a engendré dès lors un monde de protection dans lequel Dieu ne peut pas intervenir, puisque c’est un monde dans le but de se protéger de Lui. Heureusement, Le Père est au courant de tout cela, et étant un Père Aimant, choisi de laisser Son Fils faire son bout de chemin, Le laisse connaitre la Nuit, l’Obscurité. Mais, Il plaça alors dans la séparation d’avec Lui et Son Fils, un lien, la réponse qui annule donc la séparation. Ce troisième personnage de la Trinité s’appelle le Saint-Esprit.

V – Comment se réunir et lever les voiles de la personnalité ?
Comme je l’ai dit plus haut, des techniques et des pratiques ils en existent des centaines et il y en aura forcément une qui vous parlera. Je pense que tout passe par la tête, par un mental correctement réajusté, par l’action du Saint-Esprit et une mise en pratique quotidienne qui se fait sur une vie. Dieu est donc l’Etre qui nous donne les clefs, à ne pas le confondre avec l’image que la religion a voulu donner. Dieu est abondance, il est une Energie, celle qui Créé la Vie, Il est Amour, Soutien, Sécurité, Guérison et Création Infinie. Dieu est l’Eternité.

La dévotion, selon certains courants, semble être une porte d’accès. Je comprends que ce terme peut être très confus parce qu’il s’apparente au fait de prier chaque jours, de vivre de rien. Non, je ne parle pas d’asservissement. Selon ma pensée, la dévotion c’est la Volonté, la Foi et le Travail. Aucune vie spirituelle ne peut être correctement réalisée à 10%, non, il faut un réel investissement et on dit bien que c’est en travaillant (pas en se torturant) que nous sommes récompensé.

1. Arrêtez de croire que plus on souffre, plus on est méritant. Cela est le souhait de l’ego maintenant ainsi la séparation en notre esprit.

2. Ne faites pas aux autres, ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse. C’est très classique mais vrai ! Dans l’Univers, la Loi de la Résonance et du Karma est très claire : faites quelques chose et vous aurez en retour la même chose puissance 10. Travaillez l’Amour et la Compassion, voici ce que vous recevrez. Ne luttez plus, ne vous battez plus, demandez à l’Esprit de prendre en charge vos difficultés par la méditation, la volonté, des lectures, des conférences, des rencontres. Pratiquez du yoga, du sport de manière à réinvestir votre corps…

3. Analysez et déprogrammez vos structures, vos conditionnements, vos systèmes de croyances et d’attaches par la méditation, l’introspection, les thérapies spécifiques (énergétique, kinésiologie, médecine chinoise etc…)

4. Ne pensez pas que le bonheur se trouve loin, il est présent en chacun d’entre nous, mais nos mécanismes personnels bloquent l’accès à notre potentiel de Lumière et de Bonheur car c’est ainsi que l’ego fonctionne.

5. La Vie est simple ! Elle est difficile que si on le croit.

6. Méditez ! Quelques minutes suffisent.

★ Le corps ★
Demandez à l’Esprit-Saint présent en vous, non pas de soigner vos blessures psychologiques ou physiques, mais de vous apprendre la Juste perception de votre corps. Cela permet de lever un voile disant que le corps est un but. Le corps n’est pas une fin, un but mais un moyen de communication, d’incarnation. Il est un véhicule temporaire mais pour que ce laps de temps soit consciencieusement employé, il est important d’aimer son corps, de le chérir. Il est important de le réinvestir, de l’alimenter correctement, de faire du sport, du yoga. De ce fait, et avec un corps saint, vous permettez à votre âme de trouver un logis plus confortable, plus lumineux « un esprit saint dans un corps saint ».

★ Mental ★
Apprenez que le temps est un moyen temporaire de travail, un support de guérison et non pas une éternité. Ayez conscience que Le Présent est le remède car il est le seul point d’Eternité, il est l’endroit où la Guérison Spirituelle se réalise, le fameux moment présent ou tout change, ou tout bascule vers la Liberté…Apprenez à vous y connecter de la manière que vous le voulez !
• Article sur le temps : https://www.loicenconscience.fr rubrique « BLOG » : la fonction du temps.

Domestiquez vos pensées : apprenez à ne voir que le positif. Laissez le mental parler s’il en a envi. Si une pensée souffrance arrive, c’est très bien, elle vous invite à voir ce qui ne va pas en vous. Laissez-la être et s’exprimer. Cela permet de travailler l’acceptation, le non-jugement et la tolérance qui sont des valeurs se rapprochant de l’Eternel. La méditation est un excellent moyen de toucher du doigt des niveaux de conscience supérieurs lorsqu’on centre notre attention vers notre profondeur.

★ Travail Spirituel ★
Accepter la souffrance et la Pardonner. Le pardon est un outil merveilleux qui introduit la guérison spirituelle. Le travail de détachement, de discernement mental semble être un moyen très intéressant. Beaucoup de Sages passent pas des étapes d’analyses, de compréhension de leur souffrance en allant chercher la culpabilité originelle sous-jacente et en revivant tout leur passé.

 

Merci <3

Score de l'article :
Score des lecteurs :
[Total: 0 Average: 0]

Loic en conscience

Basé sur la spiritualité ancestrale et non-duelle, je mets à votre disposition mes facultés énergétiques dans le but de vous aider dans votre Expression Spirituelle. Mon souhait est d’accompagner les personnes à retrouver leur ressources intérieures, leur potentiel par la Claire Lumière de leur Esprit. Mon travail consiste à replacer l’Esprit dans le corps de la personne qui me consulte et de l’aider à identifier ses blocages, ses peurs pour les libérer. J’utilise diverses pratiques et techniques visant à toucher le domaine Spirituel, le lieu de l’Esprit et pas seulement l’aspect énergétique. Par transmission de l’Energie Universelle, nous déprogrammons les structures limitantes des cellules et intégrons les enseignements spirituels justes et bons pour la personne dans le respect de sa vibration et en étant à son écoute. Cela favorise le bien-être, la paix intérieure et l’alignement Sacré.

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Add your own review

Rating

Close
Close