Éveil des consciencesSpiritualité

L’ego a crée le monde

Loic en Conscience

Parler de l’ego nécessite des illustrations et une mise en forme. J’invite le lecteur ni à s’attacher à ces images, ni aux symboles mais plutôt à rester concentré sur son ressenti profond de manière à ne pas créer de fausses croyances en restant dans le sans-forme. La mise en image est nécessaire à l’explication mais ne constitue pas une vérité, simplement un aspect.  Nous allons d’abord chercher à trouver l’origine de l’ego selon un angle de vue bien particulier, pour ensuite définir les grandes lignes et proposer au lecteur des solutions pour orienter l’ego au service d’une Energie plus noble que la peur, sur laquelle il bâti ses fondations, au service du Divin. Ayez conscience que parler de l’ego peut prendre des heures et des jours. Voici quelques premières pistes de réflexions, sans trop de bourrage de crâne.

L’ego est un système de pensée qui est fondé sur la peur, le manque et la séparation. Sa création fut possible lorsqu’une pensée de division s’est installée dans l’Esprit du Tout, auquel une petite partie s’est identifié en tombant dans un sommeil et en rêvant d’individualité. L’ego est une entité qui n’existe pas réellement car aucun opposé au bonheur n’est réel bien que nous le croyons. Toutefois il faut le nommé pour le comprendre. Parler de l’ego n’est possible que pour un esprit placé encore sous son joug. Dès lors qu’on le transcende, nous nous en souvenons comme étant qu’une illusion temporaire montrant notre besoin d’autonomie.

Ce texte est basé sur un système de pensée non-duel dont l’approche ne peut pas correspondre à tout le monde. Je ne dis que ce que je ressens, que ce qui est en accord avec ma vibration. Ce texte ne constitue pas une Vérité mais un point de vu tiré de mon expérience personnelle contenant certaine prise de conscience, expériences spirituelles, étude et travail avec les personnes qui me consultent.

Les termes judéo-chrétiens utilisés dans ce texte sont employés pour toucher un large public. Notre calendrier est basé sur la religion chrétienne, alors bon…S’ils ne vous conviennent pas, changez-les, la forme n’importe pas.

D’où vient l’ego ?
Parler de l’ego, c’est crédibiliser son existence. Toutefois, pour pouvoir l’analyser, il faut adopter un point de vue lui accordant de la valeur. On ne peut pas parler d’une guerre objectivement depuis le champ de bataille, d’où le besoin de forme et d’image. A l’origine, il y avait Le Tout. Rien ne peut pas être cela, ça ne se peut pas. Ce Tout peut s’appeler « La Présence, l’Etre, Dieu, Le Divin etc… » A un moment donné, une pensée surgit dans le Tout, une petite partie de Lui à eu envie d’être reconnue comme étant une individualité, une entité unique et ceci marque le point de commencement et le fondement de l’ego. Cette petite partie se mit alors à rêver d’être un Etre à part entière.  D’ailleurs on dit bien « réveil spirituel ». Elle se mit à rêver de dé-fusion, d’évasion au-delà de l’Abondance totale et complète dont elle jouissait. Cette partie a donc suivit son propre chemin mais il a fallu qu’elle prenne appuie sur un système de pensée individuel inexact qui est l’ego.

Il est créé sur l’idée de la séparation originelle bien que celle-ci ne soit pas réelle.  Dès lors que ce choix a été fait, qui d’ailleurs est fait à chaque fois que nous choisissons l’ego, nous avons commencé à douter et à culpabiliser de s’être éloigné. L’ego, fondé sur le manque et la peur, nous informe que nous devons absolument nous protéger de La Source, de Dieu car si nous revenions à la Source, nous serions punis pour s’être éloigné. Cette peur est celle qui cache toutes les autres. La culpabilité a donc prit possession de notre esprit. Notre plus grande peur est l’Amour que Dieu a pour nous, car cela marque la fin du système de pensée de l’ego puisqu’il est basé sur le manque, la perte et que l’Amour du Un est Complet et Parfait. Jésus a été crucifié parce qu’il représentait cet Amour, il l’a symbolisé, l’ego a donc du symboliquement tuer son bourreau.

Le petit Un s’est donc divisé en milliards de milliards de fragments pour fuir et se cacher de Dieu, ou plutôt de sa sentence, sa punition, qui ne peut pas avoir lieu car l’attaque est de l’ego. La culpabilité fut telle que la charge a créé une onde qui a créé à son tour, le Big-Bang depuis le Non-Manifesté, le sans forme vers le Manifesté qui est notre Univers. Nous avons alors crée le monde en nous divisant. On dit souvent que Dieu n’intervient pas dans le monde, durant les guerres et les maladies….C’est normal vu que c’est un monde pour se protéger de Lui. Nous bloquons Son accès car notre plus grand désir c’est d’être une victime et de connaitre la mort et la crucifixion.

L’ego est donc construit sur l’idée de la punition de Dieu pour s’être éloigné, sur l’idée que nous avons une Epée Damoclès au-dessus de notre tète, que nous allons subir le jugement dernier. Néanmoins, tout ceci est un rêve, une illusion. Nous fuyons alors ce que nous sommes réellement part un tas de mécanismes de défenses, de fuite, de conditionnement, de croyances en projetant toute notre culpabilité à l’extérieur et donc éviter de la voir en nous. Le système de l’ego s’outille par la projection.

Annulation de la Séparation
Dieu, étant un Père Aimant, a choisi de nous laisser libre de faire notre expérience d’individualité. Toutefois, il a placé dans l’Esprit de Son Fils (nous) un moyen pour que nous nous rappelions de Lui et de Notre Royaume durant notre voyage obscur. La Source a donc établie un lien entre Elle et Nous, qui annule donc l’idée de la séparation en la défaisant. Ce lien est le fameux canal New-Age de Lumière, l’axe intérieur, la sagesse, la réserve de bien-être qui dépasse totalement le réservoir limité du mental et ce lien s’opérant entre soi et Soi s’appelle le Saint-Esprit. Toute guérison spirituelle a lieu dès lors que nous nous reconnectons à notre potentiel intérieur, par l’action du Saint-Esprit.

Rester en surface ne suffit pas, il faut approfondir et s’approprier par l’expérience, les enseignements. Ce fameux Saint-Esprit ne peut pas être vu, mais ressenti. Il est ce sentiment de plénitude, de Joie, de bien-être que l’on ressent au cours de notre vie. Il est cette petite voix dans notre tête qui nous présente une belle destination, une direction bienfaitrice. Il est ce guide personnel et intime qu’on ressent tous au moins une fois dans notre vie.

Ce guide intérieur prend la forme qui nous convient. Qu’on parle d’Anges, de Guides ou autre, il s’agit simplement de l’Extension de La Présence de Dieu qui se cloisonne dans une forme pour interagir avec nous et nous délivrer Son Message. Son Message varie en surface mais le fond est toujours le même. Tout enseignement spirituel possède un chemin différent dans les pratiques et les théories mais tous conduisent au même endroit, l’Unité Intérieure. Le Paradis est l’Enfer sont deux illusions marquant un état d’esprit, un état de conscience, ils ne sont pas un lieu car « ou » ne signifie rien dans l’absolu.

Réorienter l’ego
Le but n’est pas de supprimer l’ego, car vouloir cela revient à crédibiliser son existence et ne fait que renforcer l’idée d’attaque. Vu qu’on ne peut pas éliminer ce qui n’existe pas, autant chercher une aiguille dans une botte de foin, vous aurez surement plus de chance. L’ego est un aspect de notre Esprit, une décision prise sous la croyance du manque. Que ce soit dans mon travail personnel ou même avec vous en soin et guidance, je me rends compte qu’on en vient toujours à la même difficulté. Peu importe le mal-être présent, je m’aperçois qu’il n’y a qu’un seul problème parce qu’il n’y a qu’un seul besoin et donc qu’un seul manque. Et cet unique manque, prenant des allures différentes, est le manque de La Présence en nous, qui nous Inspire si on l’acceptait. C’est un véritable délire de croire être divisé du Tout.

On invite donc, sans injonction,  tout en douceur à amener l’ego vers une cause plus noble que celle qu’il pense être la sienne. Sa plus grande peur est la croyance de perdre son autonomie, car il a fait de Dieu, du Créateur, son pire bourreau parce que l’Amour est si grand, qu’il lui fait peur. Je n’imaginais pas à quel point je pouvais avoir eu peur de Dieu, avant de me rendre compte à quel point je m’étais allongé dans une folie incroyablement cauchemardesque. J’avais peur de tout ce dont j’avais réellement besoin.

Le Corps
Le corps est un moyen de communication par lequel l’Esprit véhicule Son Message, il n’est pas une fin comme l’ego le veut. La création du corps n’est pas de Dieu car il Connait Sa Création dans son entièreté, et un corps ne montre que l’opposé de l’entièreté. Il est donc un moyen par lequel l’âme vient guérir et défaire ce qu’elle croit avoir fait. Dans l’Eternel, guérir n’est pas possible car cela voudrait dire que souffrance existe. Si souffrance existe, l’Eternel ne peut pas être car l’idée de souffrir provient de la croyance d’être séparé du Un et donc hors de l’Eternel qui est l’héritage pour le Fils. L’âme possède la fonction au Ciel de Créer (qui est l’extension) et sur terre de guérir car la guérison a besoin du temps et de la souffrance sous une forme expérimentale. Il est très important de chérir en conscience notre corps. Le but est d’incarner la Lumière et de spiritualiser la Matière en ayant réellement conscience que ceci n’est pas le vrai monde, mais une illusion temporaire. Rejeter le corps est insane et presque impossible et ce n’est pas la fuite qui nous rapprochera du Un. Il faut accueillir ce qui Est. Le conseil que je peux donner est d’incorporer le corps de manière consciente, de l’investir paisiblement pour que l’âme puisse venir guérir tout en douceur et dans un lieu propre et sain.

Et le mental dans tout ça ?
Pour notre mental, tout cela ne veut rien dire parce qu’il n’est pas programmé pour comprendre quelque chose qui ne s’analyse pas mais qui se vit, tout simplement. C’est pour cela, qu’en début de texte j’ai invité le lecteur à simplement accueillir le sentiment qui se présente.

Notre mental est un outil merveilleux qui nous permet de comprendre, de rechercher, d’analyser, de trouver des solutions. Orienté au service de l’ego, il devient le diable car étant dans le monde illusoire, il possède lui aussi une polarité. C’est pour cela, qu’il faut le domestiquer, lui apprendre, l’éduquer comme un enfant à ne voir que le positif. Voir que le positif ne veut pas dire fuir ! Mais simplement modifier la perception que l’on a de nous-même et des situations « par l’action du Saint-Esprit », Qui, avec Sa Lumière qui est le souvenir de Dieu, défait les croyances de l’ego en nous réalignant à notre Lumière, à notre réserve de-bien-être.

Marche à suivre proposée
L’idée est de tourner notre ego et notre mental vers Dieu, Le Divin en corrigeant toutes les perceptions, les projections présente.  Avant de lire la suite, sachez que tout ceci est le travail d’une vie et qu’il ne faut pas forcer la Nature.

1. Je ne suis pas un corps mais je l’investi
Nier le corps est impossible, et cela peut être une forme de déni. Le but n’est pas de tout faire pour s’en détacher, mais plutôt de comprendre qu’il est une illusion temporairement réelle à un but expérimental. Il ne faut pas rejeter nos expériences corporelles mais avoir conscience qu’il s’agit d’une étude, d’une expérience prenant une forme dans la matière. Le corps n’est pas une fin, mais un moyen de communication par lequel l’Esprit véhicule Son Message aux esprits encore endormis dans la matière.

Réinvestir son corps permet alors d’offrir à l’Esprit un logis propre et sain dans lequel il pourra convenablement faire rayonner Sa Lumière et corriger les mal-perceptions, nos cauchemars. Incarner La Lumière fait partie d’un processus spirituel permettant de Diviniser la Matière et avoir conscience que tout est Spirituel contrairement à ce que la religion dit : « la matière est diabolique » parce que son fondement est dualiste et inexact.  Nous avons le choix de la voir comme profane ou sacrée. Mais l’une d’entre eux démontre simplement le but de l’ego et autant voir le verre à moitié plein.

2. Tout ce que je vis, j’en suis responsable
L’ego qui projette, trouvera toujours le moyen de vous faire douter de sa responsabilité de manière à ne surtout pas voir sa propre fausseté et son propre délire. L’ego fuit ce qu’il croit être et en cela est tout son paradoxe. Etre responsable est très dur à assumer dans certaines situations où l’on est victime d’un acte quelconque. Victime-bourreau-sauveur est un triangle de l’ego puisque l’attaque n’est possible que depuis son point de vue étroit.  L’âme expérimente des facettes et si elle a besoin de se retrouver dans une situation horrible pour le mental, elle le fera car elle sait que :

«  rien de réel ne peut être menacé, rien d’irréel n’existe. En cela réside la paix de Dieu ».

Toute situation est Saine si on accepte de la voir avec le regard du cœur et en y mettant du sens. Mettre du sens est tout le but d’une vie spirituelle car cela permet d’approfondir et de comprendre.

Je peux dire que je ne suis pas consciemment responsable de ce que je vis, mais je suis par contre responsable de comment je le vis.

3. Tout ce que je vois, ne signifie rien
Vivant un rêve, tout notre monde est subjectif et ne constitue donc pas la vérité. Nous faisons tous le même rêve mais sous un angle de vue différent. Nous voyons tout le même oiseau mais ne le regardons pas de la même façon.

Percevoir le monde réel c’est se percevoir d’abord soi-même comme partie de la Filialité, du Un. Le monde que l’on voit n’est que le reflet de notre profondeur, de notre intérieur et le monde semble souvent changer quand on change. Nous sommes tous ici dans un but commun car nous sommes un seul et même Etre. Nier cela c’est nier notre Nature remplie de la Joie de Dieu et de Son Amour puisque Dieu ne donne à son Fils que ce qu’Il Est puisqu’en cela est Sa Création.

Le but du jeu n’est pas de changer le monde mais bien de changer notre regard sur le monde, car c’est en modifiant notre perception, que le rêve change petit à petit jusqu’à notre réveil.

Pour plus de conseil, je vous invite à m’écrire J

Résumé
L’ego est donc un système de pensée qui rejette l’Unité parce qu’il souhait être indépendant. Observez votre vie et votre quotidien, tout prouve cela. Toutefois, sachant que le temps n’existe pas, notre véritable Nature et Dieu ne souhaite pas nous bousculer et nous laisse le temps que nous avons besoin pour nous rendre compte de notre délire parce qu’Il sait que tout cela est faux. Dieu ne veut pas être seul dans Sa Paix et dans Sa Joie qu’il nous offre, mais sachant que nous ne sommes  jamais partis, il attend simplement que nous nous réveillons dans Le Christ.

S’identifier à l’ego est un choix que nous faisons tous les jours lorsque nous choisissons de voir le Profane à la place du Sacré, lorsqu’on définit quelqu’un par ses fautes du passé et que donc on choisit de voir la souffrance.

Se guérir c’est pardonner l’image qu’on a de l’autre car nous sommes tous Un. Ne voir que le Présent, permets d’éliminer le passé sur lequel l’ego se base et en pardonnant les fautes du passé commises par la peur, on guérir l’autre car on lui rend son Pouvoir Créateur, de ce fait nous nous pardonnons nous-même.

Le but d’une vie est d’être heureux et d’accompagner le processus de changement de perception du mieux que l’on puisse. Libérez-vous des missions de vie que l’ego cherche à vous faire croire, libérez-vous des attaches et des étiquettes cloisonnant votre esprit Illimité.

Vous êtes bien plus que cela.

★ Avec tout mon Amour

Score de l'article :
Score des lecteurs :
[Total: 0 Average: 0]
Tags

Loic en conscience

Basé sur la spiritualité ancestrale et non-duelle, je mets à votre disposition mes facultés énergétiques dans le but de vous aider dans votre Expression Spirituelle. Mon souhait est d’accompagner les personnes à retrouver leur ressources intérieures, leur potentiel par la Claire Lumière de leur Esprit. Mon travail consiste à replacer l’Esprit dans le corps de la personne qui me consulte et de l’aider à identifier ses blocages, ses peurs pour les libérer. J’utilise diverses pratiques et techniques visant à toucher le domaine Spirituel, le lieu de l’Esprit et pas seulement l’aspect énergétique. Par transmission de l’Energie Universelle, nous déprogrammons les structures limitantes des cellules et intégrons les enseignements spirituels justes et bons pour la personne dans le respect de sa vibration et en étant à son écoute. Cela favorise le bien-être, la paix intérieure et l’alignement Sacré.

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Add your own review

Rating

Close
Close