Éveil des consciences

Le Temps et sa Fonction

Loic en Conscience

Le temps est une notion omniprésente chez l’humain bien que son emploie soit totalement subjectif. Il apparaît aujourd’hui comme étant limitant de part notre perception. Qu’elle est sa véritable nature ? Sa fonction ? Comment prendre le temps et quel regard adopter ? Un point de vu totalement personnel basé sur la spiritualité ancestrale et non-duelle le présentant comme un outil de libération. Illusion ou réalité, qui est-il ? 

La Fonction du Temps

 
Nous allons aborder la notion de temps ainsi que sa fonction. Pour se faire, il va d’abord falloir donner une définition du temps depuis l’ego (notre personnalité humaine régie par des fonctionnements, des mécanismes, des systèmes de souffrances, des codes, des croyances etc…)  afin de comprendre ce concept d’un point de vu général. Je donnerai ensuite ce qui semble être une approche plus spirituelle, plus profonde du temps. Tout ce que je dis n’est que ce que je ressens et ce qui est accord avec ma vibration. Ce texte n’a aucunement le but de convaincre mais donne une vision, un aspect.

➟ Comment le temps rythme nos vies ?

Metro-boulot-dodo… Une vraie basse obstinée… Ce n’est pas le cas pour l’ensemble de la planète, bien sûr, mais ce schéma est très fréquent dans nos sociétés occidentales et se retrouve chez la majeure partie de ses habitants. Le temps semble alors être un véritable point de repère qui nous permet de définir le déroulement d’une action et de vie. Il rythme totalement nos vies, nos déplacements, nos journées, nos nuits. Bien qu’il soit cette ligne de mesure, ce repère, il possède quand même un aspect mystique qu’on va tenter de comprendre. D’où vient le temps ? Pourquoi ce besoin ? Beaucoup d’entre nous pense que le temps est une illusion parce qu’il est changeable et qu’il s’adapte. Et si c’est nous qui nous adaptions au temps ?

Il semble que lorsque nous sommes joyeux, le temps s’accélère et quand nous sommes triste, le temps semble être plus long. Mais sans lui, nous n’aurions aucun instrument de mesure fiable, avec une horloge pour nous indiquer notre avancée. Le temps semble être inséparable de nous, de notre vie et de notre évolution. Aussi, si le temps n’existait pas, nous devrions vivre toute notre vie dans le même instant. Vous imaginez le bazar émotionnel mental et physique ? Il a fallu instaurer des grilles de lecture, des points de repères pour faciliter une compréhension de notre existence et de son contenue. Ces grilles sont l’espace-temps dans lequel l’ego évolue, ou plutôt croit évoluer. L’existence humain à un but expérimental, de découverte de la matière, de la densité. Elle permet de faire « descendre » l’Homme dans la dualité pour qu’il connaisse la Nuit et réintègre tout son aspect ombre-lumière. Mais ce sujet ne sera pas traité ici. 

➟ Le temps et l’ego

L’ego accorde une valeur au temps bien particulière et c’est depuis ce point de vu que notre travail de recherche débute. Le passé est le principal support de travail de l’ego car c’est depuis ce point-là qu’il définit le présent. Les caractéristiques propres au présent sont, pour lui, les même que le celle du passé car tout ce qui est de l’ordre de la mémoire est la seule chose, entre autre, réelle pour l’ego. L’ego ne crée que ce qu’il connait d’un point de vu expérimental. Il ne peut pas créer « joie » si son passé est « tristesse ». Il ne sait pas faire autrement que ce qu’il a appris car nous l’avons programmé ainsi. De ce fait, il vit le présent comme étant le simple rappel des blessures d’autrefois et y réagit en le définissant comme étant le passé. Ainsi, l’égo investira grandement le passé, créant un avenir aussi destructeur et en oblitérant complètement le présent. Il est très rare de rencontrer quelqu’un en acceptant totalement sa personne sans essayer de la définir de part nos précédentes rencontres. 

Résultat de recherche d'images pour "le temps qui passe vite sablier"

Ce mot, « présent » est totalement insignifiant pour l’ego, il le rejette car il est le seul véritable point d’Eternité ou se trouve la guérison spirituelle, hors du temps, autrement dit :  la libération des systèmes de croyances, et l’évolution intérieure. L’ego ne vit qu’au travers du temps, qu’il souhaite étendre, et non pas dans l’Eternité qui, elle, est immortelle. L’ego n’a pas de place dans l’éternité parce que rien d’illusoire n’est Éternel et l’ego est une illusion nécessaire. Aussi, le temps n’a pas de place dans l’Eternité puisqu’il est également une illusion justifiée. J’y reviendrai plus tard.

Pour l’ego, la libération du passé est inacceptable parce qu’il qualifie cela comme une perte, un changement de regard, et l’ego se complaît dans ses habitudes. L’ego n’est pas programmé pour accepter le changement, sinon tout le monde irait très bien. Il ne faut surtout pas trop le chahuter. Le rythme de l’égo est très identique. Il peusdo-créera le futur sous les mêmes ordres qu’il a cru créer le passé, avec les mêmes schémas, le même mécanisme figé . L’ego nous emprisonne dans nos cauchemars antérieurs pour nous empêcher de nous éveiller. Il nous enseigne qu’aucune rencontre présente n’est sainte vu que, pour lui, toute rencontre est une rencontre du passé, ne considérant pas le présent. Ce qui empêche la juste perception des rencontres. Il pense que c’est toujours le passé qu’on rencontre et vu que nos rêves n’étaient pas saints mais cauchemardesques, remplis de blessures, le futur ne peux pas l’Etre et ainsi le présent n’a aucun sens. Voilà pourquoi les mouvements spirituels et pseudo-spirituels insistent sur « le moment présent« , le « ici et maintenant » car cela est la véritable porte spirituelle.Le futur et le passé sont les deux seuls buts perçus par l’ego qui bloque « maintenant » de sorte qu’aucune faille n’apparaisse dans sa continuité. Or, le présent, l’instant T est ce fossé parce que seul le présent est l’Eternité. L’ego a un fonctionnement très stricte et peu malléable. Il définit tout d’une manière très étroite et similaire. Imaginons que vous rencontrez une personne avec des caractéristiques qui lui sont propres. Pour X raisons, vous entrez en conflit avec elle et vous la définissez comme une « folle ». 5 ans plus tard, vous rencontrez une personne possédant les mêmes caractéristiques. Vous n’avez qu’à l’observer pour vous dire que c’est une « folle ». Cela est un peu généraliste mais ce schéma est très fréquent et il définit le jeu de l’ego. Observez les enfants avant 7 ans (environ)…peu importe qui ou quoi ils ont en face d’eux, l’échange sera pur parce qu’à cet âge l’ego n’est pas encore totalement crée. Cela laisse place à la Divinité. Le but n’est pas de ce défaire de l’ego mais de le comprendre et d’orienter son travail vers l’Esprit et non pas vers la personnalité. Se défaire de l’ego est une attitude de fuite reniant le but de l’incarnation.  

Si on part du principe que les douleurs du passé sont une illusion, bien que nécessaire, et proviennent de failles tout à fait guérissables (le sujet ne sera pas développé dans cet écrit), on crée alors un futur tout à fait saint et non pas destructeur parce que nous modifions le regard de notre passé. De ce fait, nous comprenons que seul le présent est délivrance car seul le présent est éternel.Image associéeNous ne perdons alors plus aucune occasion de guérison et de libération. Le but du jeu est d’apprendre à changer notre perception en faisant appel à la partie Saine de notre Esprit, notre Sagesse, notre Divinité, notre réserve de bonheur et de bien-etre… Notre ego vivant dans le temps, hors du présent qui n’appartient pas au temps, ne peut pas se joindre à l’Eternité parce qu’elle symbolise sa destruction.

➟ La perception

Le monde de la perception dans lequel nous sommes est une interprétation du temps, du changement mais non basée sur des faits mais sur l’illusion du monde. Elle est fondée sur l’idée de manque, la perte, la mort, la destruction bien qu’elle soit inexacte et totalement bancale. Le monde de la perception est un rêve ou on ne pas peut sortir seul parce que tous nos sens crédibilisent cette réalité, tout comme la maladie crédibilise la réalité du corps et donc de l’ego. Le monde que l’on voit est l’image de nos structures intérieures. Il serait d’ailleurs préférable de changer notre vision du monde plutôt que de vouloir changer ce monde. La perception de ce qui nous entoure est une lecture de nos fonctionnements, de nos conditionnements et de notre état d’âme. Je remarque que lorsque je suis joyeux, la nature parait l’être aussi. Or quand je suis mal ou triste, la nature et la vie semblent être identiques.

➟ D’un point de vue plus profond
La spiritualité ancestrale enseigne que toute rencontre est une rencontre avec Soi et que toute rencontre est saine puisque nous le sommes. La fonction du temps n’est que temporaire et sert à un but expérimental. Si toute nos expériences ne pourraient pas se lier au temps, nous vivrons une seule expérience sous des milliards de forme et cela créerai un condensé d’expérience n’ayant aucun sens, aucune valeur, ni aucune possibilité de guérison. C’est comme si nous voudrions cuire 2000 patates dans un tout petit bol…. Il faudra espacer dans le temps le contenu pour que la cuisson soit possible et cela implique qu’il y a besoin de cuisson…Vous me suivez ? Mais quand on descend de plus en plus dans la matière, il y a des lois qui l’a régisse, des lois qui nous dépassent encore mais que l’on arrive parfois à ressentir. Ce qui engendre une création d’un espace de travail que l’on appelle « espace-temps ».

Pour beaucoup, il est préférable d’investir ce qu’on appelle « les plans de lumières » pour éviter de se confronter à la matière et à sa densité. Or, la matière est neutre, c’est nous qui la polarisons avec notre regard. De plus, investir les plans de lumière de manière extérieure est une recherche de solution imaginaire. Bien que l’énergie peut prendre forme pour faciliter une compréhension il serait judicieux de ne pas créer la croyance que nos réponses ne viennent pas de nous. Cela nous fait perdre notre axe et notre force. C’est encore le jeu de l’ego qui nous pousse à trouver les réponses hors de nous. Mais rien à l’extérieur de nous n’existe. Le temps est une distance, un chemin bien qu’il soit une illusion utile à l’élaboration du retour à l’Unité. Malgré cela, le temps n’a aucune signification dans le monde spirituel parce que le spirituel ne s’emmagasine pas et n’a aucune mémoire. Le spirituel est au-delà du temps parce qu’il le transcende.

Reconnaître le temps c’est le rendre réel tout comme l’ego. Or la spiritualité ne le reconnait pas, pas plus que la maladie, mais comprend qu’elle est une utilité temporaire. C’est cela qui lui permet d’être hors du temps : la compréhension. La répétition des schémas de vie donne de la crédibilité au temps bien que la répétition comme telle n’est pas dû au temps mais à son besoin. Les schémas de vies sont des fragments, des parcelles de nous-même que nous devons nous réapproprier au travers du temps. Ils vont alors prendre forme à l’extérieur de nous bien souvent pour nous apprendre à nous aligner avec.

La véritable fonction du temps est de comprendre que nous n’en avons pas besoin et permet un retour au présent qui est la seule possibilité de guérison puisqu’il est la seule porte au monde Spirituel,

Image associéele lieu d’habitat de l’Esprit. La spiritualité enseigne que sur terre notre fonction est de guérir et qu’au ciel notre fonction est de créer. L’ego enseigne que notre fonction sur terre est de détruire, de séparer (vu qu’il vit dans le passé qui est blessure) et qu’au ciel nous n’avons aucun rôle.

Si nous interprétons la fonction du temps comme notre fonction, alors le temps devient un formidable outil de guérison à la condition qu’il soit perçu comme tel. Aucune guérison ne s’accomplit dans le passé. Si nous envisageons que notre fonction est de détruire alors nous perdons de vu le présent en assurant un avenir destructeur et le temps sera destruction parce que de lui-même, le temps n’est rien.

 

➟ Conclusion

Le temps est donc nécessaire à la vie physique et humaine puisqu’il y a un besoin d’expérience. L’éveil Spirituel ne peut pas arriver d’un seul coup. Atteindre l’Illumination prend du temps parce que le retour à l’Unité est si puissant qu’il ressemble pour l’ego à une destruction intérieure. Le corps n’est pas non plus adapté à cette charge d’energie et brûlerai d’un coup.  Bien que cela soit tel quel, il n’est pas obligatoire d’être pris par le temps ! Nous pouvons tout à fait vivre avec lui, à ses côtés tout en ayant un regard plus profond, plus sain et qui engendrera une forme de libération. Tout mal part d’une mal perception de Soi et c’est d’ailleurs pour cela que la spiritualité nous invite à apprendre la juste perception de notre corps et pas de simplement soigner l’effet, la maladie, qui provient justement de ce mauvais regard provenant d’une perte de la ressource intérieure, du potentiel de Lumière. Il n’est pas utile de vouloir se libérer des griffes du temps, parce que le voir comme tel c’est lui accorder un ascendant qu’il n’a pas.

Le regard est une véritable clef puisque c’est au travers de lui que le pouvoir du changement prend forme. L’ombre est perçue comme négative, mais si nous la regardons avec amour et avec utilité, elle se transforme. Si nous regardons le monde comme étant beau, alors il le sera.

« Rien de réel ne peut être menacé, rien d’irréel n’existe. En cela réside la paix de dieu… »
UCEM
Merci.

Score de l'article :
Score des lecteurs :
[Total: 1 Average: 3]

Loic en conscience

Basé sur la spiritualité ancestrale et non-duelle, je mets à votre disposition mes facultés énergétiques dans le but de vous aider dans votre Expression Spirituelle. Mon souhait est d’accompagner les personnes à retrouver leur ressources intérieures, leur potentiel par la Claire Lumière de leur Esprit. Mon travail consiste à replacer l’Esprit dans le corps de la personne qui me consulte et de l’aider à identifier ses blocages, ses peurs pour les libérer. J’utilise diverses pratiques et techniques visant à toucher le domaine Spirituel, le lieu de l’Esprit et pas seulement l’aspect énergétique. Par transmission de l’Energie Universelle, nous déprogrammons les structures limitantes des cellules et intégrons les enseignements spirituels justes et bons pour la personne dans le respect de sa vibration et en étant à son écoute. Cela favorise le bien-être, la paix intérieure et l’alignement Sacré.

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Add your own review

Rating

Close
Close