Développement personnel

Guérir son enfant intérieur en le chérissant

Céline.V

Aller rencontrer son enfant intérieur est source d’une grande transformation. Installez-vous confortablement puis lisez cette ode à votre essence. Voyez ce qui émerge en vous, laissez les émotions monter et circuler. Là, vous posez déjà un acte d’amour de vous à vous.

Enfant de tous âges, enfant intérieur, enfant humain
Enfant sage, enfant pétillant, enfant câlin

Approche à ton rythme, approche si tu le souhaites.
Regarde, il y a une place près de moi. Assieds-toi, j’aimerais te parler.
Dans cet espace où mon cœur est allé rejoindre ma tête,
tout mon Etre a envie de se relier à ta beauté.

Tu es venu au monde, inspiré par l’amour.
Tu es arrivé sur Terre avec un cœur rempli d’allégresse.
Arrivé parmi les humains, ton âme s’est parée d’atours
et ta joie a pris la parure de la détresse.

Ton rêve sacré était celui d’aimer les Hommes.
Ceux-ci n’ont pas compris ton authenticité au summum.
Leurs mots furent des flèches empoisonnées, touchant les profondeurs de tes aspirations.
Leurs blessures furent autant de guerriers s’abattant sur toi par légions.

Tu t’es senti si seul, si incompris, toi l’enfant curieux,
Tu t’es senti si diminué, si humilié, toi l’enfant chéri de Dieu.
Tu as été malmené dans ta chair, tu as été maltraité dans ton psychisme.
Tu as cru si fort que tu étais une erreur, tu as vécu un véritable schisme.
Tu as cru si fort que tu devais être autre chose que toi-même.
Ton cœur s’est fendu et ton amour s’est changé en haine.

Cette haine, énergie de détresse, tu te l’appliques heure après heure.
Tu penses tellement fort que tu ne vaux rien, que tu apportes le malheur,
ce que tu vois de toi te dégoûte, tu veux être celui qu’on te dit d’être.
Tu fais taire ce que tu ressens, tu éteins les capteurs de ton corps, tu te réfugies dans ta tête.
Là, tu y vis plusieurs années, te sentant un peu plus fort,
mieux armé pour sortir de ton château-fort.

Pourtant, pourtant… quelle tristesse, quel désespoir, tu gardes prisonniers férocement.
Quelle violence, quelle colère tu retiens intelligemment.
Une tempête gronde ! Injustice, révolte se lèvent en toi…
… Si vite étouffées, éteintes par la violence des adultes qui se sont érigés en roi.

Tu es si seul, mon enfant, tu te sens si perdu.
Tu ne comprends absolument rien à ce qui s’offre à ta vue,
encore moins les sévices qui te tombent dessus.
Tu te sens si impuissant, si petit, si abandonné…
Sans aucun espoir de pouvoir t’exprimer en toute sécurité.

Mon cœur pleure aujourd’hui des douleurs qui sont tiennes.
J’aimerais, au nom de tout ce que tu as vécu, te dire à quel point je t’aime.
Mon cœur te voit aujourd’hui dans toute ta force de cheminant.
J’aimerais te dire à quel point je mesure ce que tu as dû mettre en place pour rester vivant.

Si tu le permets, si tu as envie de m’écouter, laisse-moi te dire ces paroles que tu attendais.
Oui tu es un enfant de l’Amour, rappelles-toi que c’est la Vie elle-même qui te voulait.
Tes émotions sont légitimes car elles sont l’expression de la Vie.
Tes sensations sont légitimes car elles sont l’expression de la Vie.
Tes ressentis sont légitimes car ils sont l’expression de la Vie.

Tu n’es pas sur Terre pour réparer les blessures ni combler les manques de tes parents.
Tu n’es pas sur Terre pour te modeler en fonction des attentes des autres humains.
Tu n’es pas sur Terre pour t’en prendre « plein la tête ».
Tu n’es pas sur Terre pour ne pas exister. 

Je te vois, toi qui es en moi, et je te dis que je t’aime quand tu es à terre.
Je te vois, toi qui es en moi, et je te dis que je t’aime quand tu te sens humilié.
Je te vois, toi qui es en moi, et je te dis que je t’aime quand tu ne te vois pas désirable.
Je te vois, toi qui es en moi, et je te dis que je t’aime quand tu es dépressif.
Je te vois, toi qui es en moi, et je te dis que je t’aime quand tu aimes les Humains dans tout l’espace infini de ton cœur.

Je n’ai pas été là pour toi durant de nombreuses années, je m’en excuse.
Je t’ai critiqué durant de nombreuses années, je m’en excuse.
Je t’ai laissé tombé durant de nombreuses années, je m’en excuse.
J’ai voulu te changer durant de nombreuses années, je m’en excuse.

Ce que je vois de toi aujourd’hui c’est un Etre Humain
qui veut vivre une humanité reliante de cœur à cœur.
Je sais que ton vœu a toujours été que les gens se parlent avec douceur,
que lorsque deux êtres entrent en relation, leur intention se pose sur un socle de bienveillance.
Je sais que ton vœu est que chaque être sache d’abord accueillir ce qui est vivant en soi,
avant de parler à l’aune de ce que chacun croit.

Du plus profond de mes entrailles, mon Enfant Sacré,
sache que je suis là pour toi à présent,
que je suis si fière de tout ce que tu as traversé.
Tu es le plus précieux des présents.
Tu es la Vie s’incarnant.
Tu es mon trésor le plus intime.
Sois libre d’incarner l’Amour selon la voie du coeur.

Avec amour,
Céline

Score de l'article :
Score des lecteurs :
[Total: 2 Average: 5]
Tags

Céline VINCENT

J’ai toujours été curieuse des relations humaines, surtout par la façon dont les êtres humains se parlent les uns aux autres. Et comment nous nous traitons nous-mêmes. Aujourd'hui, j'accompagne des hommes et des femmes sur le chemin de la connaissance de soi, pour ceux et celles qui veulent y voir plus clair dans leur vie. Grâce à mes capacités empathiques et médiumniques, je les aide à mettre du sens sur ce qu'ils/elles vivent afin de libérer les blocages du moment. Le tout avec le plaisir de partager la douceur, la bienveillance envers soi et les autres !

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Add your own review

Rating

Close
Close