Développement personnel

A la conquête de soi

Le sens des sens

1) Les préceptes de la communication : l’écoute et la parole


Dans l’article précédent, nous avons évoqué que notre perception du Monde est liée à notre culture, nos prédispositions neurologiques et socio-génétiques, nos croyances, nos valeurs et nos souvenirs.

Nous concevons le Monde de manière subjective et chaque être humain se construit un modèle du Monde très personnel créé notamment sur la relation à nos sens.

Quand nous l’intégrons et l’acceptons, nous conscientisons notre unicité propre ainsi que celle de chaque être humain !

S’écouter et écouter, être ouverts à « ce qui est » pour nous-même et pour les autres est une étape essentielle dans la transmission et l’échange.

J’aime particulièrement le livre « les 4 accords toltèques » de Don Miguel Ruiz qui établit littéralement les préceptes de la communication :

1) Que votre parole soit impeccable
Parlez avec intégrité.
Dites ce que vous pensez et pensez ce que vous dites.
N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui.

2) Ne réagissez à rien de façon personnelle
Les paroles et les comportements des autres ne sont qu’une projection inconsciente de leur réalité et de leurs rêves

3) Ne faites aucune supposition
A lui seul, cet accord peut transformer votre vie !
Ayez à cœur d’exprimer vos désirs et de vous respecter, de dire oui ou non.
Communiquez clairement avec les autres et posez des questions afin d’éviter des malentendus qui engendreront des émotions négatives et des conflits.

4) Faites toujours de votre mieux
Vous changez à chaque instant.
Quelles que soient les circonstances, ne vous jugez pas, ne culpabilisez pas et n’ayez pas de regrets.

Une fois que ces recommandations sont (plus ou moins) assimilées, nous pouvons nous pencher sur le cœur de la communication : nos SENS !
Nous ne pouvons pas ne pas communiquer et c’est par nos sens que nous le faisons !

 

2) Les notes de la communication : les sens

Le cerveau fait partie des structures les plus complexes au monde.

Il contient environ 100 milliards de neurones, autant que les étoiles de toutes les galaxies de l’univers ! Incroyable, non ?

Le cerveau capte tout ce qui est lié à l’environnement interne et externe de notre corps et émet des signaux afin que nous agissions.

Constatation simple émise par les pionniers de la Programmation Neuro-Linguistique, Richard Bandler et John Grinder, nous fonctionnons sur différents canaux de communication basés sur nos 5 sens.

Chaque sens possède ses aptitudes et ses connaissances et ne se comprend ainsi que dans son rapport avec les autres.
C’est la somme de tous nos sens et la multiplicité des perspectives qui nous ouvre à notre compréhension profonde et peuvent nous permettre de nous rapprocher au plus près de la réalité.

Les sens reçoivent un certain nombre de stimuli extérieurs qui sont envoyés vers le cerveau qui, à son tour, les interprète.
Cette interprétation permet de créer une construction mentale de ce qui nous entoure et à fortiori de donner de la matière à notre environnement.

Chez l’être humain, un des sens est toujours prédominant sans pour autant que les autres canaux soient inexistants. Ils coexistent dans une moindre mesure et leur collaboration nous oriente à travers le Monde.

Quand cette interrelation est déformée, notre perception est perturbée.

Exemple :
Quand nous mangeons, nous faisons appel à nos 5 sens : la vue, le toucher, l’odorat, l’ouïe et le goût.
Si un seul des sens ne fonctionnent pas en lien avec les autres, l’expérience sera bouleversée.

Résultats de recherche d'images pour « 6 ou 9 »
La perception vue par nos sens

3) L’illusion des sens

Parfaits éléments relationnels à l’environnement et aux autres, nos sens sont l’essence même de notre système cognitif !

Nos 5 sens reflètent notre principal accès au Monde.

• (V) La Vue
• (A) L’Audition
• (K) Le Kinesthésique
incluant :
• (O) L’Odorat
• (G) Le Goût

L’être humain est beaucoup plus complexe que les théories qui le décrivent notamment parce que nous sommes des systèmes de communication complexes.

Nos sens sont mis à l’épreuve quotidiennement !
Nous faisons de notre « réalité » la signification de nos expériences sensorielles par l’apport d’informations au niveau psychique et physique mais l’altération de nos sens entraîne une altération du sens réel.
C’est pourquoi il y a autant d’expériences que d’opinions divergentes !

Au même titre qu’un trompe-l’œil dans l’art de la peinture, nous pouvons imaginer que les perspectives sont faussées pour tromper nos sens et ainsi mieux les révéler.
Les apparences sont des leurres et nos sens peuvent être dupés.
Ces différences résultent de la manière dont nous éduquons littéralement nos sens.
Nos sens oscillent constamment entre la perception que nous en retirons et l’interprétation que nous en faisons. Tout un attirail de croyances, de peurs, de doute se forment autour de chacun de ces cinq sens.

Illusion d'optique: Un pont, des nuages... Et des bâteaux
Illusion des sens : voyez-vous des bateaux ?

 

4) La perception des sens

L’état des lieux que nous ferons de nous-même et de nos interlocuteurs permettra de comprendre notre fonctionnement.

Très peu d’études ont été réalisées sur la proportion de la population par rapport aux canaux sensoriels et les résultats sont divers selon les personnes qui ont été interrogées. Il est difficile de tirer des conclusions précises.

Cependant, si on reprend les travaux principaux du département de l’éducation du Canada, de Bechu D., de Jean-François Michel et Jeni Sebora, on peut obtenir des valeurs indicatives:

• 50 % de visuels
• 30 % d’auditifs
• 20 % de kinesthésiques

 

Il est possible de connaitre le canal sensoriel privilégié d’une personne de deux manières :

a) L’utilisation du vocabulaire et de la gestuelle directement liés au canal dominant

Canal visuelCanal auditifCanal kinesthésique
Les besoinsVisualiser
Regarder ou voir une situation notamment avant de prendre une décision
Être regardé dans une conversation
Ecouter
Entendre
Répéter les consignes verbalement
Être dans l’action
Ressentir des émotions
Les spécificitésCompréhension rapide
Observation
Orientation
Imagination
Créativité
Planification
Perfectionnisme
Dynamisme
Sensible aux apparences et à son image
S’entendre parler
Goût de l’effort
Volonté
Sensible au son et à l’intonation de la voix
Sensibilité
Goût du plaisir
Goût du bien-être
Empathie
Générosité
Tempo de la voixRapideIntermédiaireLent
Tonalité de la voixHaute et aiguëClaire et résonnanteGrave et profonde
GestuelleNiveau des épaules
Descriptive
Rapide
Niveau des oreillesNiveau du plexus solaire
Ample
RespirationThoracique
Rapide
Diaphragmatique                           Abdominale                              Lente
Prédicats du vocabulaireVoir, regarder, démontrer, apparaître, imaginer, imager, visualiser, repérer, observer, rayonner, clarifier, scintiller, visionner, illustrer, décrire, sombre, vague, brumeux, clair, lumière, brillant, coloré, horizon, image, perspective, netteté, luminosité, distance, teinte, fou, obscur, illustration, vision, vue, éclair de génie, prendre la peine de regarder, voir en action, à première vue, en voir de toutes les couleurs…Entendre, écouter, parler, exprimer, se demander, dire, questionner, poser une question, dialoguer, rythmer, sonner, répéter, éclater, râler, chanter, crier, discuter, tendre l’oreille, entrer par une oreille et sortir de l’autre, sur la même longueur d’onde, dialogue de sourds, se faire entendre, écho, cacophonie…Toucher, saisir, recueillir, émouvoir, frapper, être en contact, attendrir, maîtriser, éprouver, ressentir, palper, prendre, porter, transporter, manipuler, heurter, bouger, tâtonner, encaisser, saisir, retenir, empoigner, presser, lancer, tourner, courir, attraper, relier, pression, sensible, gros sur le cœur, la tête sur les épaules, avoir du flair, prendre à cœur, plein de bon sens…

La liste n’est pas exhaustive. Le principe est d’être à l’écoute de soi et de l’autre.

Grâce à tous ces éléments, vous pourrez entrer dans le monde de votre interlocuteur en utilisant le même langage que lui, ainsi il se sentira à l’aise et en phase avec vous.


b) Les mouvements oculaires
Schéma représentant les différents mouvements oculaires d'une personne DROITIERE selon sa représentation mentale lors d'une conversation
Schéma représentant les différents mouvements oculaires d’une personne DROITIERE selon sa représentation mentale lors d’une conversation


Au niveau non verbal, les mouvements oculaires sont les indicateurs de la pensée d’une personne.

Véritable mise en lumière de la stratégie inconsciente de traitement de l’information, ils permettent de savoir à quoi à recours la personne.

A gauche

En haut, visuel construit : la personne imagine, se fait une représentation mentale visuelle.
Elle crée des images.

Au milieu, auditif construit : la personne compose, se fait une représentation mentale auditive.
Elle crée des séquences de sons, des messages sonores.

En bas, kinesthésique : la personne cherche à retrouver des sensations, des pensées liées au mouvement.

A droite

En haut, visuel remémoré : la personne se rappelle des représentations mentales, des images comme si elles étaient projetées devant elle.

Au milieu, auditif remémoré : la personne se rappelle des messages auditifs, des sons, des bruits, des expressions déjà entendus.

En bas, auditif interne digital : la personne se parle à elle-même.
Elle est en dialogue interne.

En cherchant à comprendre consciemment notre inconscient https://eredutemps.fr/inconscient-subconscient-conscient, nous pouvons mettre en place des stratégies positives de changement.

Privilégier le choix répété d’utilisation de notre canal de référence est un obstacle au potentiel du développement  des autres canaux.
Le canal sensoriel dominant est déjà le plus fréquemment utilisé pour chercher un souvenir dans sa mémoire ou construire une représentation et la conséquence principale de cette itérativité a pour effet à terme la limitation du développement de stratégies, la limitation dans la cognition et dans le processus d’apprentissage, la démotivation de l’individu, la mise à mal de l’estime de soi et la perte inhérente de confiance en soi, la frustration, la peur, l’agressivité et la violence engendrant des croyances et des comportements limitants pour la vie future.

A travers ce test, vous pourrez découvrir votre canal de référence.
Amusez-vous et jouez avec des personnes autour de vous !

1. Vous rencontrez une personne pour la première fois. Que retenez-vous de cette personne en premier ?
a. Les vêtements qu’elle porte
b. Les paroles qu’elle emploie
c. Les émotions qu’elle dégage

2. Quelle phrase dites-vous souvent et qui vous caractérise le plus ?
b. Ecoute-moi !
c. Je le sens !
a. C’est clair !

3. En vous réveillant le matin, à quoi vous attachez-vous ?
c. la chaleur de la couette

a. la lueur du jour à travers les rideaux
b. le son du réveil

4. Souvenez-vous de la dernière fois où vous avez vu la mer :
b. Vous vous souvenez du bruit des vagues 
c. Vous vous souvenez de la chaleur du sable sous vos pieds
a. Vous vous souvenez du paysage

5. Quand vous prenez les transports en commun :
c. vous trouvez que ce n’est pas confortable

a. vous regardez les gens autour de vous
b. vous écoutez les conversations autour de vous

6. Au restaurant, vous aimez quand :
b. il y a une musique de fond
a. la salle est claire et bien décorée
c. l’ambiance est chaleureuse ou intimiste

9. Quand vous lisez une histoire, que se passe-t-il?
a. Vous imaginez l’histoire comme un film

c. Vous ressentez les émotions du héros
b. Vous entendez les personnages parler

10. Quand vous faites vos commissions, ce qui vous gêne le plus, c’est :
a. de constater une augmentation des prix

b. le discours promotionnel qui retentit dans le micro
c. le changement d’emplacement des produits que vous aimez

11. Vous entrez dans un salon de bien-être, vous vous souvenez de :
b. l’odeur des huiles essentielles
a. la lumière tamisée dans laquelle vous discernez le décor de la pièce
c. le silence

7. Quand il pleut l’été à la campagne :
c. vous voulez marcher sous la pluie
b. vous appréciez l’odeur de la terre humide
a. vous guettez l’arc-en-ciel

9. Vos voisins rentrent de vacances :
a. leurs enfants ont une mine superbe
b. zut, ils sont bien gentils mais bruyants !
c. cela vous fait plaisir pour eux

10. Vous prenez de l’essence à une station self-service :
b. le bruit du dispositif automatique vous renseigne quand le plein est fait
a. vous contrôlez attentivement les chiffres lumineux qui défilent au compteur
c. dommage de devoir prendre l’air avec cette odeur d’essence !

12. Vous êtes en voiture mais ce n’est pas vous qui conduisez :
c. vous vous détendez et fermez les yeux
a. vous regardez le paysage
b. vous mettez de la musique à la radio

Comptabilisez le nombre de lettres que vous obtenez

Si vous avez plus de a: votre canal de référence est visuel
Si vous avez plus de b: votre canal de référence est auditif
Si vous avez plus de c: votre canal de référence est kinesthésique

Il est tout à fait possible de s’ouvrir consciemment à une perception sensorielle diversifiée.

 

Voici un simple exercice qui vous permettra de développer vos sens
(durée 45 minutes)

Profitez d’un moment pour allez vous promener: dans la nature, sur la plage, sur le marché, dans un musée…
Durant 15 minutes, attardez-vous uniquement sur tout ce que vous voyez
Penchez-vous sur tout ce que vous entendez les 15 minutes suivantes
Pour finir, remarquez tout ce que vous ressentez les 15 dernières minutes


Entraînez vos sens et appréciez comme vous voyez, entendez ou ressentez tout ce qui se présente à vous de manière différente, profitez de ce beau cadeau que vous vous faites d’abord à vous-même: écouter !

 

Pour être dans l’ère du temps : soyez en quête de sens, faites le plein des sens ! 😉 


Avec toute ma gratitude

Amélie
https://www.facebook.com/Bienvenue-chez-toi-571021546593068/
Score de l'article :
Score des lecteurs :
[Total: 0 Average: 0]

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Add your own review

Rating

Close
Close